Pôle d’accueil et d’accompagnement socio-éducatif renforcé (PAASER)


Dispositif CAP’ADOS


Prise en charge de jeunes, garçons et filles, de 6 à 18 ans en grande difficulté familiale et sociale


  • Un accueil assurant aux jeunes une permanence et une proximité de l’adulte : 
  • Un accompagnement socio-éducatif effectué par une équipe pluridisciplinaire, 
  • Une prise en charge individualisée,
  • Une possibilité de séjour de rupture.
iconePDF Téléchargez la plaquette PDF du dispositif CAP'ADOS
                                                                                                                                                                    

Une possibilité de séjour de rupture

L'organisation et le fonctionnement de notre dispositif sont adaptés à l'accueil de jeunes devant bénéficier d'un séjour de rupture. Notre connaissance des dispositifs éducatifs (MECS, ITEP…) et des difficultés ponctuelles qu'ils peuvent rencontrer dans la prise en charge de jeunes en situation de crise, nous a fait concevoir une possibilité d'accueil ponctuel. L’objectif de cet accueil est de deux ordres : 

  • le retour du jeune dans son dispositif éducatif d’origine après la résolution de la situation de crise, 
  • un travail de séparation de son dispositif éducatif d’origine à partir de la situation de rejet et de rupture. 
Cet accueil est réalisé en coordination étroite avec l’équipe de l’établissement à l’origine de la demande.

Un accueil assurant aux jeunes une permanence et une proximité de l’adulte

Ce type d'accueil permet de structurer l’environnement immédiat des jeunes pour qu’ils obtiennent le maximum de soutien. La proximité et la permanence des adultes favorisent la création d’un lien prenant en compte les trois principes majeurs de reconnaissance sociale que sont : 
  • Les relations affectives dans la sphère de l’intimité. La sollicitude que peut exprimer l’adulte améliore l’image que le jeune a de lui-même.
  • l’égalité dans la sphère des relations juridiques. Leur situation d'échec donne à ces jeunes le sentiment de ne pas être des sujets de droit. Nous travaillons ce point en repositionnant le principe des droits et devoirs. 
  • la solidarité dans la sphère de la collectivité. Le fonctionnement du lieu de vie permet au jeune d’être utile au collectif et d’être valorisé pour ce qu’il apporte. 

La réponse apportée aux besoins du jeune (physiologiques, de sécurité, d'appartenance, d'estime de soi, de réalisation) intègre ces principes.

 Un accueil en placement familial spécialisé 
Ce dispositif accueille 4 jeunes, garçons et filles, de 6 à 13 ans. Le jeune vit au sein de la famille de l’assistante familiale. 

 Un accueil en lieu de vie 
Ce dispositif accueille 20 jeunes, garçons et filles, de 12 à 18 ans, dans le cadre d’un accueil en lieu de vie. 4 lieux de vie accueillent chacun 5 jeunes. Un couple d’accueillant vit sur place avec sa famille.

LA fondation VERDIER 


Mission de prévention

La Maison des Droits de l’Enfant de Touraine, géré par la Fondation VERDIER, intervient dans l’intérêt supérieur de l’enfant.
Vous pouvez consulter son projet sur www.mdetouraine.fr.

Mission de protection

La Fondation VERDIER intervient dans le cadre de la mission de protection de l’enfance des conseils généraux et plus particulièrement dans celle du département d’Indre-et-Loire. En savoir plus